Présentation

Pages diverses du Site sont stockées ici.
Avatar de l’utilisateur
Ein
Un peu pro
Un peu pro
Messages : 5904
Inscription : lun. déc. 27, 2004 7:46 pm
Aion Class : Assassin
Localisation : Paris, France
Contact :

Pr

Messagepar Ein » dim. août 30, 2009 3:01 am



Quincy a écrit :Alors que le jour s’achevait sur les montagnes de Bérigel, la tension au sein de la guilde se faisait de plus en plus forte, la journée avait été lourde en combats. Le Commandant –EIN- ainsi que les divisions 1 et 2 avaient prêté main forte aux Eternal Sorrow et aux Immortal Spirits, mais la bataille la plus intense était encore à venir : il était en effet hors de question de céder le précieux emperium au profit des Soul of Shadow. Leur contre-attaque était pourtant inévitable et l’on pouvait presque sentir la présence de l’ennemi aux portes du château.

Alors que les rayons du soleil disparaissaient un à un derrière les montagnes, chaque Chevalier, Croisé, Prêtre, chaque Fauconnier, Mage ou encore Moine rassemblaient leurs forces et concentraient leur mana pour protéger le dernier bastion de ce qui représentait toute la fierté et l’honneur du Bloody Requiem. Tous s’en remettaient au destin, mais tous avaient confiance en leur commandant et en leur capitaine.

Le dernier rayon de soleil disparaissait laissant place aux ténèbres, comme annonçant la venue des légions de l’enfer.
Soudain, dans un torrent de lumière, la brèche inter spatiale permit l’arrivée de l’armée des ombres dans un déferlement de rage et de violence. Le destin avait donc commencé à jouer son requiem… Mais pour qui le destin le jouait-il ?

En un instant les Bloody Requiem laissaient exploser leur rage, en première ligne les Chevaliers et Croisés se lançaient à l’assaut avec tout leur courage et leurs convictions. Les adversaires tombaient les uns après les autres sous les coups de nos courageux combattants, mais les ennemis étaient nombreux et parvenaient à s’infiltrer dans le château. Là, dans un torrent de feu et de glace, la division des Magiciens parvenait à contenir la menace fantôme mais la moindre erreur nous serait fatale, aussi les Moines combattaient les adversaires qui avaient reçu la bénédiction de MARC le dieu Hippocampe.
Le sang coulait aux portes du château et le précast tenait bon dans la salle de bal, mais jusqu'à quand durerait cette danse macabre?

L’ennemi n’en finissait plus d’affluer et la bataille avait duré la nuit entière. Nos forces commençaient à faiblir... C’est alors qu'ils virent la brèche inter spatiale se refermer peu à peu. Dans un ultime sursaut de bravoure, Chevaliers, Croisés, Forgerons et tant d’autres Archers et Prêtres lançaient leur dernier assaut et lorsque le premier rayon du soleil vint poindre au sommet du mont Berigalrock, ce dernier vint illuminer l’étendard du château aux couleurs du BLOODY REQUIEM .




Bloody Requiem est une guilde née, en Décembre 2004 sur le serveur privé Ragnarok Online: Dreams in Midgard, de la volonté de ses membres fondateurs de faire continuer à vivre leur guilde d'origine : Les Spectres, alors dépourvue de leader, et de s'inscrire dans la logique compétitive que commençait à prendre le serveur.

Dreams in Midgard s'est depuis imposé comme le plus grand serveur privé francophone, non seulement par le nombre de joueurs qu'il affichait mais aussi par sa compétitivité nettement au dessus de ce que l'on pourrait s'attendre d'un serveur privé.

C'est dans ce contexte d'émulation et de rivalité que Bloody Requiem s'est développée pour rapidement devenir un des acteurs majeur de la vie sur Dream in Midgard, ayant combattu et quelques fois dominé a plusieurs reprises, seule ou à l'aide de ses alliés, le paysage des War of Emperium (sièges PvP) au cours des 3 années qui ont suivies, jusqu'à la fermeture définitive du serveur.

Bloody Requiem s'est alors dispersée, explorant différents serveurs, différents jeux, cherchant peut-être avec nostalgie un passé révolu.
Durant ces deux dernières années, le véritable lien qui a su garder ces membres unis était son forum. Un forum à l'image de la guilde, communautaire, très second degré, parfois vache, parfois dur, mais toujours lié. C'est pourquoi, on peut affirmer que être BR, c'est avant tout être de son forum.

Aujourd'hui, le renouveau frappe à la porte et le messager vient sous le nom de Aion. De tous les horizons, les BR reviennent et répondent présent. La guilde reprend du service.
Une guilde un peu moins hardcore et un peu plus casual que son incarnation originale peut-être, mais une guilde qui n'oublie pas ses idéaux de Respect et d'Honneur, qui, forte de ses expériences acquises depuis 5 années, compte bien se faire une place comme une figure active sur Urtem sans pour autant se prendre au sérieux au point d'en oublier le plaisir de jouer ensemble.


Come forth!! EIN!

Revenir vers « Articles du Site »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité